RAN

Les hommes oublient, mais malheureusement les réalités restent! De temps en temps on entende parler de Radioactivitè, la population est inquiète…un vrai état d'alerte et après…Après plus rien! En vérité…on mange, on respire touts les jours des radiations nocives de nature radioactive! Des fuites, des retombée sous forme de poussières …. Ajoutez l'exposition prolongée aux rayons solaires….Radioactivité partout! Mais on en parle pas!
La Méthode Turenne connaît très bien les conséquences de ce phénomène dans l'organisme.
Le Momos RAN a été conçu justement pour éliminer ces mauvaises ondes en nous.
Aujourd'hui ce Momos n'est pas un " optional "…c'est une nécessité!


On l'utilise de la façon suivante:

Pour décontaminer de l'onde de la radioactivité nocive absorbée par le corps.

Un Momos très important, vivement recommandé à tous, étudié pour annuler les effets négatifs provoqués par des «champs» générés par des charges ionisantes propagées par des sources de radioactivité.

Sans doute avons-nous du mal à l'admettre, mais ce genre de situation est aujourd'hui beaucoup plus diffus qu'on ne l'imagine: matériaux de construction, émissions en provenance d'installations chimiques (dioxine), fuites de centrales nucléaires, radioactivité nocive naturelle (le radon, par exemple, ainsi que d'autres gaz), les tubes cathodiques, mais aussi une simple exposition prolongée aux rayons solaires. On ne saurait, non plus, ignorer la dose de radioactivité nocive contenue dans de nombreuses substances alimentaires.

Le Momos RAN exerce une activité de catalyse de tous les éléments de Mendeleïev présents dans l'atmosphère, et capables de contrecarrer et de neutraliser ces ondes parasites.

Rappelons (voir floculation, colloïdes, etc.) que ces radiations sont nocives parce qu'elles favorisent la floculation des colloïdes cellulaires à l'intérieur de notre corps, altérant ainsi les mécanismes de communication entre nucléole et cytoplasme, ce qui provoque des dégâts dans la transcription du code génétique opérée par l'ARN.

Comme on le sait, c'est ce phénomène d'erreur de transcription qui est à la base de la majeure partie des phénomènes dégénératifs

 

Toute personne désirant acquérir du Matériel Turenne (Momos Catalyseurs ou autre) devra suivre au préalable un bref Cours d'information et formation, soit auprès du Siège de l'Association Turenne soit auprès d'un de ses Collaborateurs spécialisés. Cette formation est totalement gratuite.

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Pour mieux nous faire comprendre les mécanismes de fonctionnement du RAN et d'autres Momos, il nous a semblé utile et opportun de citer ici quelques notions scientifiques indispensables,extraites de l'Encyclopédie Scientifique LAROUSSE qui fait foi dans le monde entier.
(Colloïdes en biologie)

“TOUT CORPS EST OU CRISTALLOÏDE OU COLLOÏDE”, mais il existe toute une gamme entre ces deux extrêmes (Turenne ajoute d'ailleurs que la gamme se prolonge au-delà des colloïdes : c'est là précisément que travaille son mécanisme).
On les sépare par dialyse dans un liquide au travers d'une membrane, seuls les cristalloïdes passent. D'ailleurs, les colloïdes sont irréversibles (sauf la gomme arabique). La plupart des produits chimiques de laboratoire sont des colloïdes.

L'homme est composé en majeure partie de colloïdes (amidon, gélatine, cellulose, albumine, fibrine, caséine, etc.)

COLLOÏDES PAR VOIE ÉLECTRIQUE: Deux fils d'or ou de platine placés dans de l'eau distillée à une distance d'1 mm et traversés par un arc électrique, donnent une solution d'or rouge pourpre (hydrosol d'or) qui conserve sa couleur.
En la chauffant, on peut obtenir une coagulation presque totale (hydrogel).
Dans un récipient en verre, un hydrosol donne un brouillard lumineux, comme une nébuleuse (ultramicroscope). Un récipient de 2 centièmes de millimètre de longueur et de largeur sur 2 millièmes de millimètre d'épaisseur peut contenir 8 mille particules d'un cent millième de millimètre de diamètre: ce sont les micelles.

Le «centre», le «noyau» de la micelle est influencé par des traces d'impuretés infiniment petites, et plus le colloïde est à l'état pur, plus il est instable.
Ces particules colloïdales, les micelles, se déplacent dans le champ électrique. La partie active de la micelle est ionisée.
Une partie des ions est disséminée dans le liquide où baignent les micelles. Les autres restent attachés à la masse principale et constituent avec celle-ci le granule, dont ils portent la charge électrique. (La chaîne cristaux, colloïdes, micelles qui poursuivent au travers des ondes colloïdales)


ABSORPTION: c'est le fixage d'une couleur sur un colloïde, sans qu'il y ait réaction chimique ni dissolution ;prenons par exemple la teinture d'étoffes, due aux micelles en suspension, qui présentent un pouvoir intense d'absorption. La quantité de colorant absorbée dépend de la surface du corps qui absorbe, mais les micelles, bien qu'étant infiniment petites prises individuellement, sont présentes en quantités infiniment grandes, au point de représenter une surface d'absorption très importante.
La soie absorbe une certaine matière colorante, le coton en absorbe une autre.

C'est la même chose pour l'organisme humain. Ceci explique pourquoi un élément se fixe sur un certain tissu et pas sur un autre. Certains organes semblent avoir le pouvoir de concentrer ainsi un certain élément minéral. On a noté, par exemple, une présence importante de zinc dans le venin de serpent: jusqu'à 20% du poids de leurs cendres est constitué d'oxyde de zinc. Et pourtant, les plantes et ce dont s'alimentent les serpents n'en renferment pas plus de 0,2%.
Les concentrations sont donc dues aux micelles organiques des végétaux et des animaux. L'élodée, une plante aquatique, est capable de fixer le cuivre (voir Catalyseurs Originaux Turenne 44 METAUX).

TRANSFERT - ÉLIMINATION - Un élément absorbé par un corps peut en être éliminé par un autre élément.
On en déduit l'importance que revêt, en biologie, la possibilité d'enlever des éléments minéraux présents sur les micelles de l'organisme. (voir: les Momos Catalyseurs RAN et Para ).

FLOCULATION - Dans un hydrosol, les micelles sont libres, mobiles. Lorsqu'il se transforme en hydrogel, les micelles se regroupent en une masse plus ou moins cohérente.
Entre ces deux extrêmes, il y a un état intermédiaire appelé floculation, dans lequel les micelles se regroupent par paquets immobiles, de taille variable, évidemment microscopiques.
Des sérums mal préparés facilitent la floculation par agglutination des micelles: ils produisent ainsi l'obstruction des capillaires et provoquent l'asphyxie (embolie pulmonaire, par exemple).
La charge électrique de cette portion de colloïde, les globulines, devient alors électro-positive (c'est le «choc anaphylactique»).

CONCLUSION: C'est en partant des principes énoncés ci-avant que l'ingénieur Turenne bâtit sa Méthode. L'homme et les animaux sont formés de colloïdes dans un milieu ionisé qui contient un nombre infini de particules appelées micelles, dotées d'une charge électrique et donc très mobiles. Lorsque certains métaux (c'est-à-dire des éléments de Mendeleïev) viennent à manquer ou quand des éléments défavorables sont introduits dans l'organisme, un certain nombre de micelles s'agglutinent, elles perdent leur charge électrique négative et leur mobilité, et causent la floculation.

Ces masses de micelles ne récupèrent que difficilement les métaux (éléments de Mendeleïev) qui leur font défaut, elles produisent l'obstruction des capillaires, l'asphyxie et à la fin, la mort.
Nos Momos Catalyseurs PARA, RAN, CITY SMOG, CLEANER FOR SMOKERS et DIRVIS agissent par élimination des métaux (éléments de Mendeleïev) à rejeter. Nos Momos Catalyseurs «44 MÉTAUX» (voir références et informations spécifiques concernant le Momos Catalyseur «44 Métaux») produisent l'absorption par les micelles des métaux et de la charge électrique qui leur manque, ils suppriment ainsi la floculation et sont donc favorables à l'équilibre cellulaire.
Les différences dans l'état des micelles d'une personne à l'autre expliquent la différence d'action des médicaments sur divers organismes: plus nous remettons la cellule en bon état, et plus les médicaments agissent normalement sur tous les organismes.

Dans la préface du Livre IX de Turenne (présentation rédigée par ses collaborateurs), nous pouvons lire:

….. L'Ing. Louis Turenne avait étudié les rayonnements atomiques provenant des essais nucléaires, en contribuant à éclaircir l'étendue de l'action nocive, soit de nuages de poussières radio-actives générées par ces essais, soit de leur onde pure, sur les êtres et substances doués de vie dans les règnes végétal, animal et humain, sans parler de la véritable transmutation de la matière, créant l'existence de l'uranium là, par exemple, où il n'y en avait jamais eu auparavant.
Ils ont été obligés de se pencher sur la question de l'usage pacifique de ces rayonnements et d'étudier le moyen, sinon de s'en protéger entièrement, au moins de se décharger de ces ondes nuisibles, puisque, d'après les derniers Congrès atomiques de Genève, de Londres et d'ailleurs, aucune substance chimique, connue à ce jour, n'en possède le pouvoir.

Les épisodes bien connus de contamination par les ondes et les poussières radioactives (Tchernobyl etc.) ont réactualisé le problème.
Tout d'abord, il y a un principe fondamental qui doit être clair pour toutes les personnes non spécialisées en la matière: la Radioactivité est le mécanisme même de la vie, et c'est Turenne qui a découvert cette radioactivité «bonne».
Il y a, par exemple, dans le corps humain cinq points où l'on mesure une radioactivité qui leur est naturelle (tout autre point radioactif est un foyer de maladie); quant à une feuille, elle ne peut vivre sans sa radioactivité positive.

Nous avons donc dans le corps humain la présence naturelle de minéraux/métaux ou corps simples radioactifs, par exemple le 92 : l'Uranium, le 93: le Neptunium, le 94: le Plutonium, le 95: l'Américium, le 96: le Curium, le 97: le Berkélium.
(A partir de l'élément de Mendeleïev n°47, qui est l'Argent, les corps simples sont tous plus ou moins radioactifs voir tableau «44 ÉLÉMENTS DU CORPS HUMAIN»). Le Césium et l'Iode, dont on parle aujourd'hui, sont respectivement les éléments n°53 et 55 du tableau de Mendeleïev.

Tous les appareils réalisés par Turenne, et aujourd'hui par l'Association, sont «ANIMÉS» par la radioactivité faible, la radioactivité bonne qui donne la VIE.

Il existe des pierres, des roches et des eaux radioactives très bénéfiques et nullement dangereuses.

Il faut donc conclure que le problème de la radioactivité nocive est dû soit à des corps radioactifs que le corps humain ne reconnaît pas car ils ne lui appartiennent pas, soit à d'autres qu'il connaît, mais qui sont en de fortes concentrations et avec une longueur d'onde altérée, capables d'écrouler noyau, micelles et protoplasme cellulaire.

Les informations recueillies auprès de Laboratoires spécialisés en la matière affirment que, suite à Tchernobyl (mai 86), on relève dans divers aliments une présence de Césium plus que d'Iode. Mais suite à cet épisode et à d'autres accidents de même nature qui surviennent continuellement sans que nous le sachions … tous les hommes ont «accumulé» en eux des présences radioactives nocives (à cause des poussières ou à cause de l'onde pure).

Aucun produit officiellement et concrètement utile à résoudre le problème de le décontamination n'a encore été présenté.

Certains produits homéopathiques, ainsi que quelques conseils de thérapie oligo-minérale ont été proposés par la Médecine Alternative, mais ils ne nous ont pas semblé apporter une solution réelle.

Par contre, le mécanisme des Appareils Turenne, déjà abondamment expérimentés et UNIQUES dans leur action d'élimination des «éléments indésirables» de la radioactivité nocive sont fort utiles: dans le cas présent, le Momos RAN. Le «terrain humain» est ainsi modifié indirectement, par catalyse.

L'effet de ses Contre-ondes spéciales permet d'obtenir une dé-saturation complète des nocivités concernées.

Nous ne saurions assez vous conseiller l'utilisation des Food Momos DIRVIS, étudiés spécialement pour décontaminer toutes les substances alimentaires avant leur ingestion.






Tout ce qui concerne les Momos

Les grandes
categories

Louis
Turenne