SOLARIS

Préambule: il existe quantité de Catalyseurs, tous extrêmement intéressants et efficaces, et probablement plusieurs d'entre vous en possèdent-ils déjà. Ceux qui en ont fait un usage correct et continu en ont certainement retiré des bienfaits. Ceux qui, malgré qu'ils en possédaient, ne sont pas parvenus à les utiliser de manière correcte (les motifs sont infinis) sont certainement restés où ils en étaient. Dommage !

Cependant, il est curieux d'observer à quel point, dans ce domaine comme dans d'autres, on est toujours à la recherche de quelque chose de nouveau ... en pensant que peut-être ce sera plus efficace ... ou peut-être on imagine qu'apparaîtra une sorte de “baguette magique”, capable de faire des miracles, et surtout d'agir au mieux sans avoir besoin de notre collaboration, de notre temps, bref sans que nous devions nous y consacrer !

Mince, le monde n'a plus le temps, nos jours (et nos nuits) sont désormais un tourbillon qui consume notre temps, qui dévore nos forces, qui engloutit notre attention, happés comme nous le sommes par tout ce que nous considérons juste, indispensable, impossible à renvoyer à plus tard... et qui peut-être ne l'est pas. Et après ces occupations lourdes et fatigantes dans l'accomplissement de ce que nous appelons nos devoirs, que faisons-nous pour nous reposer ? Nous nous installons devant la télé, où les nouvelles risquent fort de nous faire faire du sang noir, ou alors nous sortons dans un local qui est tout sauf tranquille, nous offrons à notre foie et à notre cerveau des boissons tout à fait impropres, et nous démolissons notre système nerveux par des musiques tonitruantes ... bref, on s'éclate, et tout cela au nom d'un repos bien mérité! Et dire que ce phénomène ne concerne pas seulement les jeunes !

Que fait au contraire l'autre partie du monde, celle qu'on dit en bonne santé? Nombreux sont ceux qui, le soir, vont à des conférences (il y en a partout), suivent des cours en tous genres, vont en salle de sport, etc. En réalité, ils ajoutent fatigue sur fatigue, qu'elle soit physique ou intellectuelle, dans le but de donner un sens à leur temps libre. C'est ainsi qu'ils n'ont plus ni le temps ni les mains libres pour utiliser les Catalyseurs ! Ajoutez à cela, même si c'est difficile à imaginer, qu'il y a des gens qui ont honte de se montrer à leurs amis ou à des étrangers avec un Catalyseur en main ! Le plus curieux, c'est que ce sont ces mêmes personnes qui viennent nous demander de l'aide pour leur santé et, ironie du sort, ce sont elles qui ont le plus insisté pour avoir des détails sur le nouveau SOLARIS ! Que leur dire ? Boh !

Il y a aussi ceux qui parviennent avec difficulté, d'une manière ou d'une autre, dans le marasme de leurs occupations, à trouver quelques minutes pour utiliser les Catalyseurs. Mais comme il y a beaucoup de Catalyseurs nécessaires, et que pour obtenir de bons résultats il faut les utiliser tous, il est bien difficile que ces quelques applications fugaces soient suffisantes. Voici le style de coups de fil que nous recevons fréquemment de la part des personnes dont nous savons qu'elles vivent au rythme décrit ci-avant : “Allo, pourriez-vous contrôler mes ondes de santé, car cela fait quelque temps que j'utilise ce catalyseur ?”

Étant donné que le Catalyseur construit, et que l'ensemble des comportements quotidiens que nous avons décrits détruisent, et vu que le temps qu'ils consacrent au Catalyseur est infime par rapport au reste, on se demande si ces personnes ont attribué aux Ondes un pouvoir magique ou surnaturel... Il n'en va pas ainsi.
Nous aimerions recevoir des coups de fil disant à peu près “Allo, pourriez-vous contrôler mes ondes de santé, car cela fait quelque temps que j'ai changé de style de vie, je suis plus modéré, j'ai cessé de toujours courir, j'ai reconsidéré mes journées et mes soirées, j'ai cessé de faire ceci et cela ... et j'ai trouvé le temps et la manière d'utiliser au mieux tous les Catalyseurs que je possède.”
Notre projet santé ne peut pas être confié uniquement aux Catalyseurs ou aux thérapies, il requiert absolument notre participation consciente et intelligente !!!

LE VOICI ... LE MOMOS SOLARIS

Tout nouveau Catalyseur d'Ondes demande à être observé en Laboratoire pour pouvoir définir ses caractéristiques mécaniques fonctionnelles, et successivement pour découvrir ses modalités d'interaction avec les structures vivantes, les cellules et les corps. Nous avons désormais porté à terme les dernières phases de cette recherche, et nous sommes à même de vous en parler, en espérant satisfaire vos expectatives et votre curiosité.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, une mise au point est nécessaire.

En général, on nous demande : ce Catalyseur, que fait-il? C'est toujours comme cela. Arrêtons-nous un instant sur ce “ que fait-il ? ”. Depuis tout petits, nous avons entendu des expressions du style : mange ta soupe, ça te fera du bien; ne fais pas cela, ça te fait du tort; prends ce médicament, ça fera du bien à ton coeur; etc. il est clair qu'on se réfère à une action précise, exercée sur la personne de manière directe, par un aliment ou un médicament.

Nous appellerons ce mécanisme “pharmacologique” même s'il s'agit de nourriture : un remède précis pour un symptôme précis, un aliment précis pour un besoin précis, d'ailleurs il faut un Médicament spécifique s'il doit faire du bien au coeur, un autre qui fasse du bien à la tête, un autre encore qui fasse du bien au ventre, etc.

Tout ceci pour dire que, conditionnés par nos habitudes, nous avons conservé la même idée quand nous nous référons à des Catalyseurs d'Ondes. Et à vrai dire, l'ingénieur Turenne lui-même, même s'il maniait des Ondes et non de la matière, a suivi cette même méthode culturelle : le Catalyseur 44 Métaux pour réintégrer les 44 Métaux du corps humain, le Catalyseur Para pour bombarder les Para présents dans l'organisme, le Catalyseur El.D. pour restituer au corps sa bonne électricité et contraster celle qui lui est nocive, etc. Pour un symptôme donné, il a trouvé le remède.

Depuis quelques années déjà, suite aux découvertes récentes du Professeur Manfredi dans le domaine des Ondes liées à la Santé, nous avons été amenés à abandonner complètement et radicalement la logique du “un symptôme – un remède”.
Mais par quoi la remplacer ?Par quelque chose de totalement nouveau pour notre époque, mais aussi pour les époques antiques.
Désormais, il n'est plus exact qu'un Catalyseur exerce une action spécifique sur la personne (comme le faisaient les précédents) et donc on ne peut plus dire qu'il fait quelque chose.
Faites bien attention, parce qu'il y a une différence gigantesque: il se produit maintenant des phénomènes qui ne sont pas provoqués directement par le Catalyseur, mais bien par la personne elle-même, stimulée par les Ondes présentes dans le Catalyseur.

Quels sont les phénomènes rencontrés ?
Tous ceux qui peuvent être utiles à la personne :
- pour qu'elle trouve de manière autonome et spontanée son propre équilibre de santé,
- pour qu'elle élimine tout ce qui nuit à sa santé (poisons, infections, etc.),
- pour qu'elle s'approvisionne de manière autonome de ce dont elle a besoin pour vivre (nul ne connaît ses besoins précis),
- pour qu'elle active en elle, sans le besoin d'interventions extérieures, des programmes utiles à une remise en ordre de son organisme.

On comprend tout de suite que, comme chaque personne est différente, dans chaque personne il se produira des phénomènes différents et subjectifs. C'est pourquoi on ne saurait dire que fait le Solaris. Pas plus qu'on ne peut établir une liste d'indications relatives à son activité. Toutefois, nous vous exposerons quelques effets qui se sont manifestés chez presque toutes les personnes auxquelles nous l'avons “approché”.

En commençant par l'Onde spéciale VS (dont vous vous souviendrez tous), la “mère” de l'Onde plus récente ISIDE avec laquelle nous préparons une Eau depuis quelques années déjà, et auxquelles vient s'ajouter ce nouveau SOLARIS, nos Catalyseurs sont devenus des instruments futuristes, intelligents et autonomes. Il ne nous reste qu'à les utiliser, faisant fi de tout doute, question ou indécision. SOLARIS vient en fait compléter cet extraordinaire projet qui a débuté par VS, suivi par l'eau ISIS (naturellement pour ceux qui ont la chance de commencer ou de continuer à en boire).

Si l'Onde d'ISIDE nous permet de constater des modifications des plans plus profonds, les plus subtils de notre réalité (la trame que nous étudions), la présence de SOLARIS, elle, nous montre des modifications à des niveaux plus proches de la matière. Voici comment elles nous apparaissent, à nous qui nous occupons uniquement d'ONDES.

SOLARIS – LA GRANDE NOUVEAUTÉ

Pourquoi cette affirmation ? Il nous a fallu du temps pour effectuer les mesures de laboratoire qui nous ont permis d'avoir une image plus claire de ce qui se passe.
La seule utilisation de SOLARIS montre que dans la personne plusieurs phénomènes se passent tous ensemble, alors que normalement on aurait eu besoin de nombreux

Nous avons vérifié que:
* Avec l'aide d'ISIDE l'Onde Générale de Santé va à 8m et elle conserve sa fréquence
* Les 44 métaux (les éléments premiers atomiques qui composent la structure de l'organisme) vont à 8m.
* L' El.D. (le courant «naturel» nécessaire à la vie) va à 8m.
* Les Ondes des réflexes cérébraux (la santé du système nerveux central) récupèrent des valeurs normales.
* Le système immunitaire est considérablement renforcé.
* Le sang, le Ph et le rapport de force entre les globules, atteignent et conservent un équilibre correct.
* Les virus et les bactéries pathogènes ne peuvent plus rester dans le corps.
* Bien que ce ne soit pas directement de notre ressort, nous avons constaté une réduction des polluants tels le cholestérol, les triglycérides, et divers toxiques. Alors que le bon cholestérol HDL atteint des valeurs correctes.
* Les fameux Para (des fragments agglomérés d'atomes, très nocifs) ne se forment presque plus, à ce qu'il apparaît.

Cela vous semble peu ? Ceux d'entre vous qui suivent la Méthode Turenne comprendront l'importance de conserver à 8 mètres de longueur les ondes des éléments repris ci-dessus : cela signifie posséder une bonne partie des ingrédients nécessaires à la formation d'une Santé Vraie ! Beaucoup de personnes à la recherche de la santé du corps, se concentrent sur la LUMIÈRE. Elles ont raison, mais nous ne sommes pas des Anges, nous avons encore un corps de matière, et pour le nourrir il faut aussi du FEU.

Nous oserons cette similitude : si ISIDE correspond à la LUMIÈRE, SOLARIS correspond au FEU.
Que pouvons-nous ajouter d'autre ? Comment l'utiliser ?
Eh bien TOUJOURS, DANS TOUS LES CAS ET EN TOUS LIEUX !
Jusqu'à quand faut-il l'utiliser ? Malheureusement, nous ne sommes pas un «contenant» qui ne désemplit pas. Si jamais nous avons pensé (et ce serait déjà bien d'y avoir pensé) que pour vivre sain il suffit de manger et boire, respirer et se laver, jouer et travailler, nous avions tort! En vivant, nous consommons des substances, du courant, des forces et de l'énergie à chaque respiration. Tant que nous sommes vivants et si nous voulons le rester encore longtemps, nous devons soigneusement, patiemment et de manière continue "garder un réservoir plein"!

On l'utilise de la façon suivante:

Toute personne désirant acquérir du Matériel Turenne (Momos Catalyseurs ou autre) devra suivre au préalable un bref Cours d'information et formation, soit auprès du Siège de l'Association Turenne soit auprès d'un de ses Collaborateurs spécialisés. Cette formation est totalement gratuite.

 

 


02/6/2020 - 4:49 Momos Turenne -